Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de jaconews-de-tahiti.over-blog.com
  • : Après trois ans d'attente, nous obtenons enfin notre mutation pour Tahiti. Pour nous, commence une grande aventure que nous allons partager avec vous ...
  • Contact

Compteur de visites

Recherche

Heure à Epinal

Heure à Paea

   Vous êtes de plus en plus nombreux à venir nous voir et à laisser des commentaires : MERCI !!

Si notre blog vous intéresse, vous pouvez vous abonner à notre Newsletter, ainsi dès qu'un article est publié, vous le recevrez dans votre boîte mail !!!

Pages vues depuis juin 2010

                    182409

vivre en Polynésie Francaise

16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 05:50
   Joshua Tree NP est le premier parc que nous visitons au sud-est de Los Angeles. C'est aussi notre premier désert.
Partagé entre le désert de Mojave au nord et le désert du Colorado, le parc a la particularité d'abriter l'arbre de Josué, sorte de Yucca géant pouvant atteindre 10 mètres de hauteur qui ne prospère que dans le sud-ouset des Etats-unis. 
C'est le poumon du désert: grâce à lui, de nombreuses espèces y trouvent nourriture (grâce à ses graines) et abri pour la reproduction notamment (de nombreux oiseaux cavernicoles par exemple nichent dans son tronc ou ses branches).
On le parcourt par l'entrée sud, depuis Palm Springs.
 
JOSHUA 1
 
Les fans de U2 reconnaîtront le Joshua Tree, l'arbre qui a inspiré le groupe pour leur album culte du même nom en 1987. L'arbre qui a servi pour la pochette a été longtemps un lieu de pélérinages pour les inconditionnels de U2, mais il a maintenant été abattu.
 
Remember ...
(Au passage, vive U2, vive l'Irlande, salut Miikeul ...) 
         
           
 
  U2
 
 
    La route d'une centaine de km qui traverse le parc dans l'axe nord/sud nous donne accès à de courtes ballades. Vers le centre du parc, on serpente au milieu de belles formations rocheuses. Il y a des arches et d'énormes boules de billard qui menacent de nous écraser à notre passage. Mais Super-Inés veille, elle stoppe net une petite montagne qui roulait dans notre direction, on a eu chaud ...
 
 jOSHUA 3
 
    A l'entrée du parc, les rangers nous avaient prévenu: la faune est abondante mais dicrète en pleine journée. On ne peut renconter que des lézards et des serpents, dont le fameux crotale. On verra les premiers, pas les seconds ...
Le coup d'oeil de Clém lui permet de voir une micro grenouille à points rouges ... que fait-elle dans ce monde de brute où il peut ne pas tomber une goutte pendant plusieurs mois ????
On se remémore alors les explications du ranger sur les capacités fabuleuses des animaux du parc pour résister au manque d'eau : la tortue terrestre qui peut stocker deux litres d'eau pendant un orage et tenir 18 mois sans eau, le petit rongeur qui peut en période difficile se contenter d'une inspiration toutes les cinq minutes ou cet incroyable oiseau qu'est le road-runner (le "mip-mip" des cartoons de Looney Tunes qui nargue l'idiot coyote) : lui a tout simplement résolu la question de l'hydratation ... en ne buvant pas. 
Cette grenouille doit donc avoir elle aussi un secret de survie ... 
 jOSHUA 2
 
    Les roches granitiques invitent à l'escalade. Val et Rose grimpent comme des petits singes. La roche n'est pas friable mais l'érosion a sculpté quand même de drôles de forme comme ce rocher en forme de crâne. 
 
L'être humain n'étant pas adapté à la vie du désert et à une surexposition longue au soleil (Rose, la prochaine fois, n'oublie pas tes lunettes de soleil et pour Inés, même avec des lunettes, c'est la surchauffe), on cherche de l'ombre pour le pique-nique.
 
 joshua 4
 
    La vie est dure dans le désert. Côté végétaux, ce sont évidemment les cactus les mieux équipés pour ces lieux inhospitaliers. On en rencontre de toutes sortes. Certains ont vraiment "le moral". Une petite fente insignifiante dans un rocher peut parfois satisfaire à leur bonheur !!!
 
 JOSHUA 6
 
   En fonction de l'altitude dans le parc, les paysages sont très changeants. C'est toujours un paysage sec et aride qui domine mais la végétation n'est pas la même. On se promène cette fois dans un véritable champ de cactus appelé cholla cactus. Attention, les aiguilles de cette plante sont très fines, dures, munies d'une sorte d'anti-retour (un peu comme un hameçon) et ... toxiques, rien que ça !!! 
 
 joshua 5
 
    En fin de journée, on fait la promenade de Barker Dam. Une source a été bloquée par un barrage vers 1900 par des cow-boys pour que le bétail puisse se désaltèrer. Le barrage n'est plus entretenu, il fuit mais quelques trous d'eau subsistent permettant à un petit oasis de se développer.
 JOSHUA 7
 
 
     Un étang et quelques arbres autre que des cactus, des feuillus ... On finit bien cette journée plutôt ... minérale. C'est chouette et impressionnant le désert, mais les Vosgo-tahitiens que nous sommes apprécient aussi beaucoup les nappes d'eau entourée d'une végétation abondante ....
      Demain, on taille la route au nord-est à travers le désert de Mojave pour rejoindre la mythique "Route 66".
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> Effectivement rien à voir avec les grands .... magasins !!! vive les grands espaces ! C'est bon pour les yeux et pour ma culture ... Vivement la suite !<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
M
<br /> Trop beau paysage.La variété de cactus et toute ces sculptures naturelles sont impressionnants. Merci pour la ballade. Bisous<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
J
<br /> Que c'est beau !!!!!!!!!!<br />
Répondre
M
<br /> Ca y est les aventures reprennent! Chouette! On en veut encore!!!!<br />
Répondre