Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de jaconews-de-tahiti.over-blog.com
  • : Après trois ans d'attente, nous obtenons enfin notre mutation pour Tahiti. Pour nous, commence une grande aventure que nous allons partager avec vous ...
  • Contact

Compteur de visites

Recherche

Heure à Epinal

Heure à Paea

   Vous êtes de plus en plus nombreux à venir nous voir et à laisser des commentaires : MERCI !!

Si notre blog vous intéresse, vous pouvez vous abonner à notre Newsletter, ainsi dès qu'un article est publié, vous le recevrez dans votre boîte mail !!!

Pages vues depuis juin 2010

                    182409

vivre en Polynésie Francaise

2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 05:50

Dernier article au rythme d'une chanson tahitienne que nous avons souvent entendue pendant notre séjour ...

 


 

 

    Et voilà, mercredi matin, on aura dans nos mains un aller simple Papeete/Strasbourg !!!  

Depuis quelques semaines, on enchaîne les dernières ...  dernier avocat de notre arbre, dernier mahi-mahi sauce vanille, dernière arsouille avec les copains, dernier cours avec nos élèves, dernière sortie kayak ou plage ...

Voilà quelques photos des "dernières" de nos enfants: Dernière fête d'école de Rose avec ses copines, dernier spectacle de Clém avec sa super prof Maud, dernier voyage de Val en NZ avec son pote Yannick ...

  

DER 1

 

Dernier week-end à Moorea au "Pearl" ...

 

der 2

 

Toutes ces dernières , et tant d'autres encore (dont certaines auraient mérité un p'tit article, mais pas l'temps !!!) nous donnent l'occasion d'un flash-back sur ces quatre années extraordinaires, l'occasion de mettre dans la balance les aspects positifs et les aspects négatifs de notre expérience Polynésienne.

 

On n'a pas trop aimé ou pas aimé du tout ...       

La dangerosité des routes (le week-end surtout) à cause des conducteurs bourrés et sous l'influence du paka et des piétons et cyclistes qui se déplacent n'importe comment et dans tous les sens.  Avec donc les accidents induits par cette situation et les drames dont sont victimes notamment les jeunes Polynésiens .

Le coût de la vie hyper cher : la bouteille de champagne la moins chère à 45 €, les 4 yaourts Danone à 18€, les 250g de fraises à 15 € ...

Transpirer comme des bêtes en saison chaude et humide nuit et jour ...

La lourdeur de l'administration, l'imcompétence de beaucoup de monde dans denombreux services et le fait que tout soit compliqué dans ce domaine ...

Se faire de super nouveaux potes et de les voir partir les uns après les autres ...

Les odeurs de moisi et de transpiration froide dont certains tee-shirts sont imbibés malgré d'intenses lavages ...

La pauvreté des sorties culturelles, l'absence d'une grande bibliothèque/médiathèque ... 

Les feux de végétaux dont sont fan les tahitiens et qui nous enfument et parfument le linge qui sèche ...

L'absence quasi totale de travail chez nos élèves qui sont contents d'aller à l'école mais très vite fiu quand on leur demande de faire des efforts ....

L'approvisionnement irrégulier  des denrées limitant aux passionnés de cuisine les possibilités de concocter "des bons p'tits plats" variés ...

 Le harcèlement dans nos chevilles des petits moustiques amateurs de sang humain et vecteurs de la dengue, maladie à laquelle on a goûté mais dont on aurait préféré se passer ...  

 


    Mais on a adoré ... 

L'extrême douceur du climat, 23° le matin, 30° en journée ... toute l'année (+/- 2 entre les deux saisons) ...

L'extrême gentillesse des Polynésiens, et leur éternelle bonne humeur ...  

Prendre des douches ("froides", environ 26/28°) dehors toute l'année ...

La spontanéité et la simplicité de nos élèves ...

Les plats locaux à base de poisson cru notamment ...

Etre pieds nus tout le temps à la maison, pour conduire, parfois dans les magasins  ...

Les roulottes en bord de route et surtout celles de la place Vaiete à Papeete, ses chao-men, ses entrecôtes frites sauce au poivre et les casse-croûtes hachis-frites ...

Le tutoiement systématique des gens entre eux qui permet d'installer d'emblée une proximité amicale. Idem pour le tutoiement des élèves envers les profs qui n'affecte en rien l'autorité des adultes sur les enfants et le respect de ces derniers ... 

Le soleil qui abreuve à profusion Tahiti, notamment sur notre côte, la côte ouest où il ne pleut presque jamais ...

Les voyages qui nous ont pemis d'explorer tout le Pacifique sud (Ile de Pâques, Nouvelle-Zélande, Australie) et la côte ouest des Etats-Unis ...

Vivre au bord d'un lagon aux couleurs extraordinaires ...

L'absence de jugement de valeur des Polynésiens qui t'acceptent comme tu es, blanc, noir, gros, maigre, bien habillé ou pas, fervent pratiquant ou athée convaincu ...

Ne pas se soucier du remplissage de la cuve de fioul (c'est quoi le chauffage ???) ni du calfeutrage des dessous de porte ...

Les couchers de soleil magnifiques tous les soirs sur Moorea depuis notre balcon ...

Le sens de l'accueil des Polynésiens et la quasi inexistence de racisme vis-à-vis des Popa'a (les blancs) ...

Ne pas payer d'impôts et avoir une paie indexée, cool en ces temps de dévalorisation de la fonction publique ...

Faire un blog relatant nos expériences pour les partager ...

Voir nos enfants s'épanouir dans un environnement nouveau et riche en découvertes multiples, les voir apprendre la tolérance et l'acceptation des différences ...

Habiter à Paea, petite ville pas très loin de Papeete la capitale, tout près de l'aéroport, et pas loin de la campagne ...

Ne pas avoir à se poser 36000 questions concernant sa façon de s'habiller le matin en fonction des prévisions météo ...

Recevoir des visiteurs/voyageurs transplanétaire avec qui on a pu partager des moments intenses : les "récidivistes" Monique et Tonio (2 séjours), Sandra (2 séjours), Françoise et Daniel (2 séjours), ainsi que Jérôme et Delphine, Mamie Jo, Fany et Fabrice, et les Jacos de Rongère : Virgeoutte, Mouf, Simon et Pauline.

Les week-ends à Moorea, petit bijou loin de l'agitation (toute relative !!!) de Tahiti mais accessible en moins d'une heure avec le ferry ...

La générosité de notre jardin qui nous a abreuvé de bananes délicieusement sucrées, avocats, ananas, pommes canelles, citrons, ramboutans ... 

Aller au boulot le matin en longeant le lagon et en jetant un coup d'oeil aux dauphins dans la passe de la mairie ... 

Les odeurs de fleurs, la nuit notamment, celles des frangipaniers, des tiare et du jasmin ...

Les douches du matin avant le boulot sans avoir besoin de mettre à l'avance sa serviette sur le radiateur afin de ne pas se transformer en glaçon ...

La superbe plage du PK 18, la plus belle de Tahiti et la petite marina de Maraa tout près de chez nous où Dom avait son bateau ...

Se faire de nouveaux copains avec qui on gardera le contact aux quatre coins de la France et parfois au-delà ... 

La civilité des gens sur la route : jamais de klaxon, personne ne "force le passage", au contraire, on s'arrête pour te laisser passer ... 

Habiter dans une grande maison, portes et fenêtres toujours ouvertes ...

Le rythme de vie tranquille des Polynésiens qui prennent le temps d'apprécier des choses simples, "haere maru, haere papu", lentement mais sûrement  ...

La viande de boeuf de Nouvelle-Zélande, pas chère et au goût incomparable ...

Les activités réservées à l'été en métropole ... toute l'année : barbecue, baignade en piscine ou en mer ...

Les "happy hours", coktails à moitié prix tous les jours dans les hôtels entre 17h30 et 18h30 au moment du coucher du soleil (Meridien, Intercontinental) ...  

Les paréos qui entourent les tailles de nombreuses tahitiennes encore de nos jours et les tissus multicolores qui ont inspiré Tahit'Inés Créations  ...

 

 

    Voilà donc nos quatre années qui s'achèvent, on boucle le dernier article du blog vite fait, il est mardi 15 heures, départ demain matin et nos valises ne sont encore pas toute fermées.

Ce dernier article, le 200 ème (si, si pile le 200 ème, même pas fait exprès) est l'occasion de remercier nos fidèles lecteurs.

En quatre ans, nous avons eu plus de 51.000 visites (et plus de 160.000 pages vues) soit entre 25 et 80 vistes par jour (40 en moyenne).

En rentrant en métropole, nous allons imprimer notre blog dans de jolis albums, souvenir impérissable de nos quatre années Polynésiennes et tournerons la page de cette petite aventure de blogueurs acharnés.

Nana la Polynésie !!!

Partager cet article
Repost0
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 05:28

 

     Depuis quelques jours, c'était un peu le cirque dans notre maison pour la préparation du déménagement de nos cartons, retour métropole via trois mois de mer. Comme on est encore deux mois à Tahiti, il faut pouvoir continuer "à vivre" uniquement avec ce qu'on pourra ramener dans nos valises ...

Donc, on doit garder pas mal de choses, mais pas trop quand même ... C'est l'occasion de trier les habits trop petits, de ranger les playmos par boîtes, de choisir ce qu'on va donner, ce qu'on va vendre ...

 

1

 

     Et voilà nos 4M3 qui sont prêts à embarquer. Comme il y a quatre ans, à peu près jour pour jour, un camion d'AGS est garé devant notre maison pour acheminer nos affaires à l'autre bout de la planète. La grosse différence est que nous savons où nous allons, le déménagement se fait donc dans une plus grande sérénité !

 

2

 

    Nous aurons bientôt la date de notre retour en métropole (autour du 5 juillet probablement). Pour nos établissements d'affectation, nous attendons la réponse vers le 25 juin.

Après une quinzaine un peu marathon au retour des vacances de Pâques (déménagement, organisation de la soirée des talents au collège, finalisation de notre dossier de mutation ...), on va pouvoir souffler un peu et profiter du lagon et du soleil tahitiens encore deux mois !

     Les prochaines échéances qui nous attendent sont plutôt sympas : spectacle de danse de Clém le week-end prochain, voyage linguistique en Nouvelle-Zélande pour Val et son pote début juin, compétition de Rose de gym, week-end de Pentecôte au Pearl de Moorea, invitations et bouffes entre copains ...

Allez, voguez petits cartons et à bientôt ...  

 

 

Partager cet article
Repost0