Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de jaconews-de-tahiti.over-blog.com
  • : Après trois ans d'attente, nous obtenons enfin notre mutation pour Tahiti. Pour nous, commence une grande aventure que nous allons partager avec vous ...
  • Contact

Compteur de visites

Recherche

Heure à Epinal

Heure à Paea

   Vous êtes de plus en plus nombreux à venir nous voir et à laisser des commentaires : MERCI !!

Si notre blog vous intéresse, vous pouvez vous abonner à notre Newsletter, ainsi dès qu'un article est publié, vous le recevrez dans votre boîte mail !!!

Pages vues depuis juin 2010

                    182409

vivre en Polynésie Francaise

13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 09:10

   Huahine continue à vivre au rythme des traditions polynésiennes. On peut voir encore des pièges à poissons qui sont utilisés (entonnoirs en pierre dans lesquels sont pris les poissons quand le niveau d'eau baisse dans le lagon) et beaucoup de cultures (pastèques, melons, ...).

 

   La copraculture (culture de la noix de coco) est très présente. Rose s'extasie devant une montagne de noix de coco ouvertes, deux fois plus grande qu'elle !! Elle ne peut s'empêcher de lâcher son expression du moment : "Oh, la vache ! Le tas !!!!"

 

   On visite la seule ferme perlière des îles de la Société. Manque de chance, Dom a oublié son porte monnaie !!!

 

   Le crabe des cocotiers, aux yeux bleux (si, si !!!) sont innombrables : Clèm et Rose, gare aux mollets lors des promenades au crépuscule !! Malgré les mises en garde, Rose a marché un soir pieds nus sur un de ces molosses. On a entendu son cri dans toute la vallée, mais par chance, elle a toujours ses 10 orteils !!!

 

scrap 1 huahine modif 2

 

 

   On rencontre des collègues de Huahine qui nous donnent quelques filons sur leur île. Le principal de l'unique collège nous trimbale même en visite de Huahine Nui (grande île). Il nous indique une chouette balade qui nous amène à un point de vue sur la lagune de Maeva. On crapahute en plein soleil, en savates (tongues en tahitien!!!!)  et sans eau !!!

 

   Même si la majorité des routes sont maintenant goudronnées, il existe encore quelques charmantes routes en soupe de corail bordées de cocotiers. Les arbres (pardon, ce ne sont pas des arbres, ce sont des plantes géantes) sont ornés d'un anneau en inox pour empêcher l'ascension des crabes des cocotiers. Ils grimpent et coupent les noix de coco qu'ils dégustent ensuite au sol.

 

   On va voir des marae (il en subsiste encore des dizaines à Huahine) et des anguilles sacrées. Ces poissons que l'on trouve partout en Polynésie vivent dans les rivières et sont vénérés des Tahitiens. Ces anguilles ne sont donc pas pêchées. Les plus grosses, bien nourries de restes de poissons peuvent atteindre plus de deux mètres de long. Val, Clem et Rose sont blasés, on a les mêmes à Paea !

 

 

   scrap 2 huahine suite et fin

 

 

     Nous avons bien profité de notre confortable villa et du grand jardin pour des parties de cache-cache nocturnes mémorables et des concours de freesby dont Clém et Dom sont sortis vainqueurs (record d'échange sans que le disque ne tombe: 39 passes consécutives!).

 

    Les déboires avec le lave-linge sont vite oubliés : merci Raphaël pour les dépannages éclair!

 

   La formule maison+voiture+bateau est idéale pour découvrir l'île de différentes façons et l'adresse à conseiller!

 

 

scrap 4 huahine suite te fin

 

 

     Après un dernier passage au belvédère au-dessus de la baie de Maroe, il est malheureusement temps de quitter notre petit paradis. Rose est très très très très très très très très très triste ... mais il faut y aller, l'avion n'attendra pas et le lendemain, c'est Noël :  il faut aller surveiller notre sapin et préparer l'arrivée de notre première visiteuse trans-planétaire VIP :  Mamy-Jo.

 

 

scrap 3 huahine suite et fin

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 08:59

   "Tous les voyageurs qui séjournent à Huahine s'y sentent bien et beaucoup considèrent que c'est la plus belle île de la Société, la plus sauvage et la plus attrayante.

Mélange envoûtant des Marquises pour les montagnes et des Tuamotus pour les lagons, Huahine, l'île femme, saura vous retenir quelques jours.

Si chaque île de Polynésie est différente, Huahine mérite bien le qualificatif d'île sauvage, la plus sauvage des îles de la Société, pour la luxuriance de sa végétation, le calme et la tranquillité de son atmosphère."

 

  Cet extrait du guide de voyage "Le Petit Futé"a suffi à nous donner l'envie d'aller voir cette île sauvage de plus près.

 

  Nous n'avons pas été déçus. Dès le premier jour, nous découvrons une immense plage vierge, au Nord Est de l'île, sur les motus Popiti et Oavarii.

La barrière de corail est submergée par d'imposantes vagues, la plage semble infinie vers le Nord comme vers le Sud et on a beau regarder à droite et à gauche, il semble bien que nous soyons les seuls à ramasser des coquillages et à batifoler dans l'écume.

 

   Dom ne résiste pas à l'envie de faire une photo esthétique "JACONEWS HUAHINE" dans ce sable blanc si fin. Il s'applique un bon moment mais les vagues effacent à chaque fois les lettres avant même qu'il ait eu le temps d'écrire tout en entier ... jusqu'au moment où ... il s'écrie :"Ca y est ! Vite, prends la photo" ... 

   Et là, c'est le drame ... Dans son élan, Dom a oublié une lettre  : JACONES.

De rage, il jette à la mer son crayon géant, qui emporté par les vagues, revient sur le rivage avec force et frappe les tibias de Val !!!

 

plage1

 

 

   Sur les conseils de Raphaël, nous partons en bateau avec Dom au volant et Val comme co-pilote, une carte à la main, en direction du motu Vavaratea.

 

   Arrivés au but, on n'en croit pas nos yeux : l'eau est transparente et d'un bleu turquoise, le sable fin et blanc.

A chacun de profiter de cette plage paradisiaque : Rose part à la chasse aux Bernard l'Hermite (sa nouvelle passion, elle en remplira son seau bleu !!!), Dom s'engouffre dans les fonds marins avec palmes-masque-tuba,  et Inés et Clèm tentent quelques acrobaties.

 

   Impossible de repartir de cet endroit paradisiaque sans une photo de famille. Dom a l'idée folle de la faire au milieu du lagon : mais comment faire ??????  Il plante le trépied  au beau milieu de l'eau et Inés hurle de stress à l'idée de voir l'appareil photos faire du sous l'eau !!!!

 

plage2

 

 

   Sur Huahine Iti, encore une belle plage.

 

   A la pointe Tira, un pêcheur d'oursins viendra quand même perturber notre quiétude : décidément, pas moyen d'être tranquilles !!!!!

 

plage3

 

 

    Enfin notre plage préférée (à 30 mn de bateau de notre villa). Nous ne sommes pas les seuls à penser que c'est la plus belle : il y a une dizaine d'années, Thierry l'Hermite (et pas Bernard, cette fois) y a tourné le film "Le Prince du Pacifique". D'ailleurs, aussitôt rentrés à Paea, nous nous empresserons de voir ce film pour nous remémorer nos vacances !!!!

 

 

plage4

 

 

   Vous avez eu le courage de lire cet article jusqu'au bout, vous avez bien fait : vous avez  donc la possibilité de participer au Grand Jacoquizz en répondant à la question suivante :

 

Comment s'appelle le personnage de la légende polynésienne

évoqué dans le film , par Reia ???

 

Le vainqueur qui nous donnera ce nom tahitien gagnera .......................... non pas un séjour à Huahine (Vol A/R compris) !!, non pas un séjour à l'auberge Jaconews-de-Tahiti ...........

Plus fort encore ....., un magnifique coquillage trouvé par Dom sur cette plage et peut-être touché par Thierry L'Hermite ou Patrick Timsit !!

Vous en avez toujours rêvé, nous pouvons exaucer votre souhait !!!!!!!!!!!!!!!

 

 

plage5.jpg

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 11:06

   Enfin !!! Les hommes ont l'occasion de tremper leurs fils dans les eaux polynésiennes . Grâce aux précieux conseils de Raphaël (il est souriant et aime porter du orange !! Cherchez bien sur la première photo !!) , les prises vont s'enchaîner (mais aussi et surtout les décrochages !!), pour le plus grand plaisir de Val et Dom, mais aussi du reste de la famille : la majorité des prises finira sur le barbecue. Dom, défenseur de la Nature...,  tu parles !!

 

   La baie de Maroe (entre Huahine Nui et Huahine Iti) est très poissonneuse et les poissons consommables (pas de ciguatera, comme à Tahiti).

 

Pêche1

 

 

   La pêche à la traîne dans la baie de Maroe, tôt le matin, ou à la recherche d'une belle plage sur un motu, nous rapporte des carangues, des thazards et des mérous.

 

   La pêche nocturne depuis le ponton éclairé (pêche au leurre ou à la mitraillette : les connaisseurs comprendront !!) nous permet  la prise de nombreux rougets et de quelques prédateurs : thazards et mérous.

 

pêche2

 

   Avec le bateau, on peut aller en pêche ...

 

   ... mais on peut aussi : se promener autour de l'île pour admirer le paysage, échouer sur des "patates" de corail, faire une petite sieste, apprendre à 4 ans à tenir un volant et un levier de vitesse, chanter et danser (et essayer, comme Inés, de faire croire sur une photo qu'on a pas de ventre en retenant son souffle !!!)

 

 

pêche3

 

 

    Et tout ça ... avec un pilote (Dom !!) qui n'a pas de permis bateau !!!

 

Malgré tout, nous n'avons pas eu à utiliser les gilets de sauvetage, mais Rose prudente n'a pas quitté son beau gilet gonflable jaune, même le temps d'une sieste !!

 

   Pas de gendarmes maritimes à l'horizon !!!  Inés n'aura pas eu à user ses charmes pour demander leur clémence !!

Partager cet article
Repost0